Parfois, on se sent très exactement ainsi chloecharbonnier.com
Parfois, on se sent très exactement ainsi
Parfois, on se sent très exactement ainsi; en boîte, ou entouré de moutons. Parfois on voudrait seulement tout bruler, ou astiquer nos trophées à l'infini.

Parfois on s'habille et on joue, à ce qu'on voudrait être, ou ce qu'on voudrait ne plus jamais être. Parfois c'est contradictoire: on a l'impression d'être quelqu'un d'autre, ou d'être devenue un chat en plâtre qui regarde de coté.
Top