Ce sont les images qui inventent la rue (2018) chloecharbonnier.com
Ce sont les images qui inventent la rue (2018)
Le projet Ce sont les images qui inventent la rue vise à exposer dans l’espace public 19 photographies grand format, chacune accompagné par une strophe du poème Si on veut libérer les vivants, il faut savoir aussi libérer les morts de Serge Pey. L’objectif premier est de faire de l’espace public une galerie à ciel ouvert, mais aussi de faire de la rue un lieu de réflexion et de résistance, un canevas pour nos communautés. En associant le poème de Serge Pey à mes photos, je souhaite amener une réflexion sur notre liberté : comment reconquérir une liberté qui nous semble désormais insaisissable?

Les photographies associées au poème de Serge Pey transmettent à la fois un message humaniste et une condamnation de la conduite des êtres humains. Sorte de critique acerbe du progrès, ce projet évoque la responsabilité de l’être humain dans ces propres malheurs. En effet, nous avons abandonné notre liberté sans même nous révolter ni nous battre; or notre statut de « spectateur » ou de « victime » n’est pas immuable. Comme le dit si bien la dernière strophe : Ceci n’est pas un poème, ce sont les îles qui inventent la mer.
Top